La boite à mots.

  • 24.04.2017
  • Agata Szumska

Dans l’enseignement d’une langue étrangère il est capital de réviser le nouveau vocabulaire de façon non seulement systématique mais aussi créative et contextualisée.

C’est d’autant plus important que les cours ont souvent lieu une, maixmum deux fois par semaine, et les apprenants n’ont pas vraiment l’habitude de réviser tout seuls à la maison...

C’est pourquoi chaque enseignant devrait avoir sous la main quelques astuces universelles et faciles à réaliser pour amener son groupe à réviser en cours.

Une de ces astuces bien utiles est la mise en place de la boite à mots.

L’Idée est bien connue : le prof prépare de petits bouts de papiers sur lesquels soit lui soit les élèves noteront toutes les nouvelles expressions qui apparaitront en cours afin de les mettre ensuite dans une boite prévue à cet effet. Au fur et à mesure, la boite se remplira de mots, de structures et d’expressions auxquels on pourra revenir systématiquement pour en assurer la mémorisation.

Normalement, le travail avec la boite à mots devrait faire partie de la mise en train au début du cours ou/et d’une sorte de bilan à la fin.

Voici quelques pistes d’exploitation possibles:

  • Chaque apprenant pioche un mot mais ne le dit pas. Il utilise une périphrase (une définition), un synonyme ou un antonyme pour faire deviner de quel mot il s’agit. Si c’est trop difficile, l’explication peut se faire à l’aide de mimique ou de gestes (ça marche très bien pour des noms concrets ou pour des verbes).
  • Les apprenants piochent quelques mots et imaginent une petite histoire avec (chaque élève la sienne ou tout le groupe une histoire collective – c’est très drôle !).Le prof peut en définir le sujet ou juste la première phrase.
  • Les apprenants piochent quelques mots avec lesquels ils doivent ensuite faire des phrases reliées logiquement entre elles par des articulateurs logiques imposés par l’enseignant. Celui-ci les aura choisis en fonction du niveau du groupe.
  • On distribue aux enfants des images (différentes ou la même) qu’ils doivent décrire en utilisant obligatoirement le plus de mots piochés possible.
  • Les apprenants écrivent les uns aux autres un petit message sur le sujet proposé par le prof. Ils doivent obligatoirement utiliser un/des mot(s) pioché(s) dans la boite.

Ces difféntes activités réalisées systématiquement permettront aux apprenants de réviser le nouveau vocabulaire mais aussi de le réemployer en contexte. L’essentiel c’est d’y recourir vraiment systématiquement. La boite à mots jouera son rôle si elle entre dans les habitudes de la classe et fait partie du rituel... C’est simple, ludique et surtout efficace !

Et vous, quelles sont vos astuces pour de petites révisions ?